Proposer de nouvelles expériences aux internautes

Les nouvelles activités touristiques | quoifaireoualler.fr

Avez-vous déjà entendu les termes de « tourisme expérientiel » et de « tourisme transformationnel » ? Loin d’être des tendances bobo éphémères, ces 2 formes de tourisme ne sont rien de moins que les nouvelles façons dont les touristes envisagent leurs vacances.

Alors, comment cela se traduit-il concrètement ?

Les touristes ne veulent plus forcément voyager loin. L’important, ce sont les activités. Il faut qu’elles soient nouvelles, « hors des sentiers battus ». Mais il faut surtout qu’elles aient du sens, voire qu’elles transcendent et provoquent un changement en profondeur chez celui qui en fait l’expérience. Enfin, il y a bien sûr aujourd’hui la dimension éco-responsable dont les professionnels du tourisme ont tout intérêt à tenir compte dans leurs stratégie marketing. Le tourisme vert a de beaux jours devant lui.

Tourisme rural

Pendant de nombreuses années, le tourisme à la campagne a été synonyme d’activités « outdoor ». Les vacanciers voulaient profiter d’activités telles que la randonnée pédestre ou les balades à cheval. Bien sûr, il y a toujours un public pour cela. Mais aujourd’hui, les touristes sont en quête de davantage d’authenticité. Une authenticité teintée d’éco-responsabilité et de durabilité.

Proposer des activités d’agritourisme

L’agritourisme, autrement dit le tourisme à la ferme, est un très bon exemple de nouvelle offre pour dynamiser le tourisme rural. Ouvrir les portes des exploitations agricoles au public, faire découvrir les métiers de l’agriculture, proposer des hébergements insolites à la ferme, faire participer à la traite des vaches ou encore faire découvrir les secrets de fabrication des produits locaux grâce à des stages et ateliers immersifs. Autant de nouvelles activités pour attirer de nouveaux visiteurs !

Proposer des activités d’œnotourisme

Seconde bonne idée pour diversifier le tourisme rural : l’œnotourisme. Randonnées pédestres ou à cheval au cœur des vignes, chasses aux trésors, dégustations de vin dans le noir, découverte des arômes grâce à des « jeux de nez », l’œnotourisme possède un très gros potentiel pour proposer des activités à la fois innovantes, authentiques et ludiques.

Le géocaching

Sorte de chasse aux trésors interactive, le géocaching est à la mode ! L’idée : parcourir un territoire rural (et même parfois urbain) à la recherche d’objets cachés, répondre à des énigmes liées à l’histoire du territoire et à l’aide d’une carte sur smartphone. Quand la modernité rejoint l’authenticité, cela donne une nouvelle activité qui cartonne !

Le tourisme bien-être

L’importance que les consommateurs accordent au bien-être ne cesse d’augmenter. Et cela même en vacances. Les touristes aujourd’hui ont envie de vivre des expériences saines, qui leur permettent de revenir ressourcés, et peut-être même de se sentir transformés dans leur quotidien.

Se reconnecter à la nature

S’immerger dans la nature pour diminuer le stress et la tension artérielle. Prendre un « bain de forêt » pour se reconnecter à soi et développer ses émotions positives. Pratiquer la marche consciente pour retrouver calme et vitalité. Soins spa hors des murs pour soulager le corps et le mental. Voici quelques tendances des activités du tourisme bien-être à exploiter et à décliner assurément.

Retraites spirituelles

De nombreux touristes contemporains veulent utiliser leurs vacances non pas pour faire l’expérience de nouvelles activités, mais bien pour faire l’expérience d’eux-mêmes. Se couper du quotidien, pratiquer le silence, méditer, s’immerger dans la vie monastique quelques jours. Les activités touristiques et spirituelles offrent un large choix de possibles pour un public toujours plus grand.

De l’aventure et du zen

Aujourd’hui, on constate de plus en plus d’offres touristiques mêlant l’adrénaline et la détente. L’effort sportif, parfois extrême, puis la relaxation grâce à un massage ou un cours de yoga. Des formules qui marchent, sans aucun doute, et qui là encore sont l’occasion de nombreuses déclinaisons à exploiter pour les professionnels du tourisme.

Le tourisme responsable

Minimiser l’empreinte écologique des touristes sur l’environnement, voilà l’enjeu de l’éco-tourisme, ou tourisme vert. Un enjeu auquel de plus en plus de voyageurs sont sensibles. Mixer évasion, détente et préservation des ressources naturelles et culturelles. Proposer des activités en harmonie avec la nature. Promouvoir les villes engagées dans le tri des déchets et la mobilité moins polluante. Les séjours responsables ouvrent de nouvelles perspectives sur le marché du tourisme.

Voici 2 bons exemples :

  • Le woofing: le gîte et le couvert en échange d’une participation au travail de la ferme. Une initiation des plus enrichissantes aux savoir-faire agricoles.
  • L’immersion dans les traditions régionales: mieux connaître les coutumes et les traditions d’une région fait partie, indéniablement, du tourisme vert.
Cet article vous a plu ? Partagez-le !
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn